Infiltrations

Une infiltration correspond à l’injection d’une substance thérapeutique, en général un dérivé cortisoné, au sein d’une articulation ou à proximité immédiate d’une structure anatomique (tendon par exemple) que l’on souhaite soulager.

Afin de rendre le geste aussi précis, sûr et efficace que possible, il est effectué en imagerie sous guidage radiologique (scopie), échographique ou scanner.

Bon nombre de structures anatomiques sont ainsi accessibles aux infiltrations, telles que :

  • le rachis (généralement sous scanner),
  • les articulations périphériques (épaule, coude, poignet, main, hanche, genou, cheville et pied),
  • les tendons et les bourses séreuses.

D’autres gestes peuvent être encore effectués tels que les ponctions-lavages-aspirations de calcifications tendineuses de l’épaule.